Communauté de Communes du Massif du Vercors
Flux rss

Projet de centre culturel au centre Bourg

Concours d'architecte : proposition retenue de l'équipe FUTUR-A

La réussite du projet passe par son intégration dans l'environnement et le dialogue qu'il crée avec le site. Non seulement cet équipement crée de nouveaux liens dans le village, liens physiques de flux, mais il est aussi l'occasion de créer du lien social permettant échanges culturels et intergénérationnels. Afin d'être accepté et intégré par tous, le projet s'insère d'une façon raisonné et raisonnable en développant deux échelles de lecture.

Première lecture: l'insertion, l'architecture. Le centre culturel devient un signal dans la commune alors qu'il se fait discret du point de vue du randonneur qui parcoure les cimes. En contact avec la médiathèque et les salles polyvalentes ouvertes sur la place, l'utilisateur passe sous le large porche de l'entrée, protecteur des intempéries et de la neige. Des vitrines d'expositions extérieures supplémentaires sont exprimées par des pics perçant la toiture et symbolisent les "3 pucelles", roc emblématique du Vercors. Les éléments de construction naissent de la tradition et s'inspirent du site des montagnes du Vercors. La toiture, Sème façade cintrée, végétalisée, redonne la priorité aux saisons, aux pâturages et à la neige. Elle exprime les prairies du plateau. La mise en ½uvre de cette nappe, largement débordante et en pente, permet une protection des usagers et des façades, face aux éléments extérieurs. Le bois dialogue avec les forêts de résineux environnantes. Le minéral, fortement présent sur les crêtes et falaises du Vercors, est imagé par la roche des vitrines. Le tout s'équilibre pour réaliser un objet respectueux du lieu.

Seconde lecture: les fonctions, les flux. L'insertion n'est pas limitée à l'image architecturale mais porte une attention particulière aux interactions proches (voisinage), au confort des utilisateurs, et aux prospectives d'évolution urbaines (lien avec le centre du village) dans le cadre du développement durable. Le parvis est protégé et à l'abri des vents dominant du Sud par le bâtiment créant une barrière naturelle. Il devient place, carrefour, espace extérieur intergénérationnel. Ces fonctions sont multiples et sont l'aboutissement des différents parcours souhaités depuis le village. A l'Ouest, un axe piéton prospectif et pertinent se dirigera vers la place de l'église. A l'Est, la construction crée une arcade protégée contre les saisons rigoureuses pour un parcours vers les écoles, le futur square et le stade de neige. Le hall, espace central de distribution permet un repérage clair des fonctions pour l'utilisateur. A gauche s'organisent sur deux niveaux les fonctions collectives et associatives (médiathèque, salles associatives) et à droite la salle de spectacles. Le choix de faire fonctionner l'entrée et ses espaces connexes (vitrines, office, vestiaires) en rotule permet de minimiser les circulations et de recentrer les surfaces de circulation au profit de l'accueil. Le projet permet en été une généreuse ouverture vers le parvis extérieur. La salle de spectacle par ses entrées multiples permet de s'ouvrir largement sur le hall et devient un espace flexible et modulable dans lequel la scène et la zone tribune peuvent être utilisées indépendamment. Le regroupement des espaces techniques permet de hiérarchiser les flux pour une sécurité et une efficacité fonctionnelle maximum. La giration de man½uvre proposée en cour Sud est accompagnée de places de stationnement réservées aux intervenants. Les locaux techniques, les réserves, les stocks, l'office, l'accès bibliobus sont tous en lien avec cet espace de desserte et d'approvisionnement des objets lourds et encombrants. L'un des enjeux du projet est le traitement de la protection acoustique: mettre en place des dispositifs efficaces pour faire tomber les craintes légitimes du voisinage. Pour cela, il faut s'intéresser aux sources sonores provoquées par le nouveau centre culturel vis-à-vis des environnants: o La disposition du projet prend en compte l'impact prévisible des équipements. Les habitations côté Est sont protégées par la barrière acoustique formée par les activités les plus calmes (médiathèque et espaces associatifs). La salle de spectacle est positionnée à l'Ouest. o En interne, le projet dissocie les sources sonores permettant la co-activité. L'espace d'accueil, en intermédiaire, crée le tampon acoustique entre la salle de spectacle et les espaces associatifs. o Le projet propose de cantonner le bruit au c½ur de la construction et de limiter les diffusions sonores à l'extérieur. Les utilisateurs en entrée et sortie de spectacle parcourent le parvis et s'attardent sous le porche. Sa configuration en entonnoir évite la dispersion des émergences sonores aux proches habitations.

#
Autrans
#
Corrençon
#
Engins
#
Lans en Vercors
#
Méaudre
#
Saint Nizier
#
Villard de Lans
#
CCMV
#